“CULTIVER L’ÉTUDE DES SCIENCES MORALES ET POLITIQUES ET FAVORISER LEUR DIFFUSION„

L’Institut Grand-Ducal a été créé en 1868, dans le « but de cultiver les sciences, les lettres et les arts » et est composé aujourd’hui de six sections dédiées à l’histoire, aux sciences naturelles et mathématiques, à la médecine, aux arts et lettres, à la linguistique, l’ethnologie et l’onomastique et aux sciences morales et politiques.

La section des sciences morales et politiques recouvre notamment la philosophie, les sciences sociales, politiques et économiques, et la science juridique. Il réunit des personnes qui, par la valeur de leurs travaux scientifiques, méritent d’être réunies en un collège représentatif des branches du savoir définies ci-dessus.

PROCHAINS ÉVÈNEMENTS

06/12/2017Conférence Yves NosbuschSoutenabilité à long terme des finances publiques18.00|Chambre de commerce, 7, rue Alcide de Gasperi, Luxembourg-Kirchberg

Le conférencier se propose d’exposer ce qu’on entend par soutenabilité à long terme des finances publiques. Comment mesurer cette soutenabilité ? L’étude analyse trois indicateurs qui fournissent des informations complémentaires sur la soutenabilité à long terme des finances publiques. Ces indicateurs mettent en évidence l’ampleur des défis à long terme pour les finances publiques de notre pays. Même dans l’hypothèse d’une croissance démographique nettement plus importante que dans tous les autres pays européens, les indicateurs démontrent clairement que des ajustements importants du système de financement de la sécurité sociale seront nécessaires in fine. En retardant ces ajustements, on déplace leurs coûts vers les générations futures. Même si les défis se présentent à long terme, des considérations d’équité intergénérationnelle demandent donc la mise en place de mesures à court et moyen terme.

 

Monsieur Yves Nosbusch est président du Conseil national des finances publiques et, à ce titre, il est particulièrement bien placé pour nous parler du sujet de sa conférence. Dans sa fonction journalière, Yves Nosbusch est chef économiste de BGL BNP Paribas. Avant d’entrer au sein de BGL BNP Paribas en 2012, il était membre à temps plein de la faculté de finance de la London School of Economics. Il continue à enseigner un cours de master sur l’analyse du risque financier à la LSE. Ses recherches académiques, publiées notamment dans la Review of Financial Studies et le Journal of Monetary Economics, portent sur la dette publique et les systèmes de pension. Il est titulaire d’un Ph.D. en économie de l’Université de Harvard, ainsi que d’un M.Sc. et d’un B.Sc. en économétrie et économie mathématique de la London School of Economics.