Voici la description succincte du thème proposé par le conférencier :

En dépit des apparences, il s’agit-là d’un sujet d’une éminente actualité, même si cet âge d’or remonte à plus de mille ans. Un des aspects de ce mythe concerne, en effet, les rapports entre les trois monothéismes alors présents dans le sud de l’Espagne, à savoir le christianisme, le judaïsme et l’islam. D’après ce mythe, ces relations auraient été de paix, de respect mutuel, de tolérance, d’émulation et de collaboration réciproques, contribuant ainsi à une civilisation de très haut niveau.
Notre actualité du 21ième siècle, quant à elle, est caractérisée e. a. par une présence de plus en plus manifeste et active du monde musulman dans notre monde occidental. Cette situation exige impérieusement qu’une confrontation agressive soit évitée entre ces deux mondes et que, par contre, des relations de dialogue et de paix soient établies.
Or, surtout du côté musulman, mais aussi chez un certain nombre d’Européens, circule toujours l’idée qu’une telle entente a déjà existé, en l’occurrence lors de ce fameux âge d’or andalou et qu’elle n’aurait au fond besoin que d’être réactualisée. Mais à y regarder de plus près, cet âge d’or relève largement d’un mythe qui risque d’occulter les vraies difficultés d’une entente avec l’islam, alors qu’un dialogue sans concession et sans illusion est absolument de mise.
Mon exposé, tout en comportant évidemment des mises au point critiques, se veut une modeste contribution à la préparation du terrain pour une rencontre pacifique et fructueuse entre les deux mondes en question.

La conférence sera suivie d’un Vin d’honneur.

Inscriptions : cliquez-ici